Le lapin survolté [PV Cassie]
Anarch accepté
Anarch accepté
avatar
Image :
Messages : 15
Genre : Masculin
Age : 150 ans
chaine 1 :
Race : Vampire
Existence : 1
Reputation : 1
Karma : 1
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : [url=#]test[/url]
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Lun 12 Nov - 22:54
Murphy a le chouette pour s'attirer des ennuis.
Murphy est bête ; il boit jusque pas d'heure et insiste pour rentrer seul, en voiture ou à pied ça ne le dérange pas.
Murphy ne paie pas ses consos puisque c'est lui qui sert tout le monde.
Murphy a le chic pour finir ivre et donc d'avoir des différents avec la maréchaussée.
Mais Murphy est mon arrière arrière arrière arrière petit neveux, de ce fait, même si je suis une vampire, j'ai un devoir filial envers lui. Je lui dois une certaine protection car nous avons un sang commun qui coule dans nos veines et qui de mieux qu'une vampire pour protéger un homme des malheurs de la nuit? C'est pour cette raison que je suis en train d'éponger le comptoir, alors qu'il parle avec les habitués. Vêtu d'une veste en cuir et d'une jupe écossaise qui m'a valu une réflexion de la part de mon lointain ascendant, comme quoi il était scandaleux de porter ça pour une irlandaise de souche. Comme si ma nationalité avait une quelconque importance aujourd'hui, loin de ma terre natale ; sur mes papiers je change d'identité comme je change de chemise, tant la nécessité de ne pas exister trop longtemps pour une vampire s'avère nécessaire. Murphy pense que je suis une cousine un brin plus âgée que lui, que je suis tout simplement la petite dernière de son oncle et que c'est par un heureux hasard que nous nous retrouvons à Cleveland.
Dans un quartier ni chic, ni vraiment craignos ; au centre ville de Cleveland, là où les jeunes vont pour boire avant d'aller s'égarer en boîte, d'autres reviennent après, assez sobre pour prendre encore deux ou trois doses avant de ne plus se souvenir du code de leur carte.

Le lapin survolté. Je me demande toujours comment il a pu se faire engager dans le bar.

Un truc branché dans l'ambiance Pub, mais avec une petite touche de modernité ; on y boit de tout. Les habitués tournent à la bière mélangé à la liqueur, histoire de pouvoir s'alcooliser sans toutefois passer pour des gens simples. Tout est affaire d'apparence ici, je rentre dans le cadre vintage mais pas trop.
Je pourrai dire que je suis une vampire que ça passerait.
Sans doutes que la fraternité entre habitants de la nation au trèfle est plus étendue qu'on ne le pense. Sans verser dans la franc-maçonnerie ou les différents complotismes vampires qui existent (je suis toujours persuadée que les grandes guerres ont été provoquées par des vampires), j'imagine que les gens se regroupent autour de ce qu'ils connaissent lorsque le moment vient.
C'est à ce moment d'ailleurs que je vois s'échouer au bar une de ces personnes spécialiste de l'influence. Je l'ai déjà vu sur le portable de Murphy, il follow, il like, il tweete à chaque fois qu'elle poste, moi je soupire, je râle et je glousse à chaque fois qu'il dégaine son smartphone. Car il est consternant de le voir esclave d'un si petit objet.
A mon époque on lisait le journal, on se racontait des histoires et on cultivait des patates. Pour me divertir je plantais des cures dents dans une pomme de terre, je prenais un couteau pour la sculpté et j'avais un petit personnage à exposer.
C'était un loisir éphémère mais j'étais devenue championne dedans.
Puis j'ai tiré dans les genoux des gens qui ne voulaient pas se soumettre à l'IRA, à l'époque presque bénie où on se disputait le sort de l'Irlande du Nord avec sa majesté.
Dieu a créé l'irlandais comme un individu haut en couleur, joyeux, espiègle et très courageux. Avec une ingéniosité certaine et un sens du voyage acéré, en plus de lui donner la meilleure boisson du monde ; la bière. Pour compenser le Seigneur a créé les anglais et les a mis juste à côté. J'imagine que c'est la même chose pour les latinos ; ils sont à côté des Etats-Uniens.
Sourire, bonne humeur, je sors l'air avenant de toutes les barmaids du vendredi soir, celles qui se font leur oseille en étant jolie et en rigolant des blagues plus ou moins grasses des clients, trop éméchés pour marcher droit mais encore assez pour viser juste.

-Bonsoir, qu'est-ce que je vous sers? Comme pour tenter de faire la conversation à une femme qui n'est pas anonyme, je rajoute. C'est rare de voir une blogueuse en vrai, vous venez faire de la pub au bar? Ne me dites pas que c'est mon cousin Murphy qui vous a demandé de venir.
Goule de la Camarilla
Goule de la Camarilla
avatar
Image :
Messages : 13
Genre : Féminin
Age : 59 ans
chaine 1 :
Race : Goule
Existence : 2300
Reputation : 1000
Karma : 0
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : http://eveil-de-cain.forumactif.com/t65-atypical-human#194
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Mar 13 Nov - 22:22
Elle a littéralement fui Détroit. Pied au plancher. Elle a roulé jusqu'à perdre de vue la ville. Les zones industrielles qui l'entourent. Puis jusqu'à quitter l'état du Michigan pour l'ennui de l'Ohio. Jusqu'à que l'asphalte paraisse être  comme une veinule grisâtre entourée de champs et de forêt.

Pendant deux heures, la mannequin file sur l'autoroute à une vitesse parfaitement illégale.Son esprit réalise à peine qu'elle est libre. Alors elle teste la frontière de ce qu'elle peut faire. Estime à quel point elle peut aller dans une direction sans ressentir une quelconque emprise extérieure. Une certaine autocensure. Ne serait ce que la peur latente qui oppresserait sa cage thoracique. Comme un écho posthume de Adam. Nan. Rien. Nada.

En réalisant ca, elle s'arrête sur le bas coté de la route pour canaliser son esprit exalté. Plus elle pense a ce qu'il s'est passé, plus ses yeux s'humidifient. Quelques larmes perlent sur ses joues sans qu'elle ne devine leur nature joyeuse ou simplement effrayée par le vertige du vide qui s'ouvre devant ses pieds.

Une fois déclenché, le flot ne s’arrête pas. C'est la première fois depuis des décennies qu'elle s'octroie cette faiblesse. Alors le tout remonte sans qu'elle puisse se contrôler. Elle en perd la notion d'heure
Après un temps inconnu, les sanglots se taisent. Elle se sent étrangement bien. Son corps baigne dans un sentiment de flottement neutre. Comme si son esprit avait du mal à appréhender la vérité et absorbait les événements, indifférent à leur nature.

Elle s'arrête après une heures de périple dans l'Ohio. Cleveland. Le jour est bien entamé et elle se trouve aisément un hôtel pour rattraper cette nuit aussi improbable que pauvre en sommeil. Une fois ce problème résolue, la demie damnée retrouve péniblement Morphée vers midi.
Leurs étreintes agitées s'achèvent une dizaine d'heures plus tard. La belle est fatiguée, la tête pleine d'images oniriques flous et violentes. Mais aussi pleine d'énergie, d'étincelles qui pétillent dans ses muscles. Loin de vouloir rester cloîtrée entre quatre murs blancs, la demie damnée se change et goûte la fraicheur nocturne sans but apparent. Dans le noir, elle resplendit. Elle ne marche pas, elle danse presque sur le rythme inaudible de ses pas.

La junky à l'impression d'être sous coke, tellement l’énergie semble affluer dans son esprit et de son corps. Sa pérégrination l’emmène vers un bar à quelques rues de son hôtel.

Si la devanture et son nom étrange de la bâtisse la laissent de marbre, il n'en est pas de même pour l'accueil qu'on lui réserve. Elle offre à son interlocutrice un sourire commercial qui cache aisément sa surprise. Et elle reprend, sincèrement riante.

- Ahah. Pas du tout. Ce soir, je fête sobrement une victoire personnelle. Mais si vous le souhaitez, je peux laisser ma carte à votre cousin s'il le désire.

Sa main plonge dans son sac à main et tend un carton assez sobre avec ses différents contacts professionnels. Passé ce mauvais réflexe de busyness women, son regard lorgne les différents noms d'alcools qui ceignent le bar puis se décide rapidement. De toute manière, il est trop tôt pour qu'elle demande des shots de tequila. Et puis mine de rien... Elle n'a pas mangé depuis... Depuis hier soir

- Pour commencer ce soir. Je souhaiterai... Une pinte de guiness.

Elle offre sa mine la plus rayonnante à la serveuse en présentant un billet de vingt. L'euphorie aidant, elle lâche un doux.

- Gardez la monnaie.
Anarch accepté
Anarch accepté
avatar
Image :
Messages : 15
Genre : Masculin
Age : 150 ans
chaine 1 :
Race : Vampire
Existence : 1
Reputation : 1
Karma : 1
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : [url=#]test[/url]
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Mer 14 Nov - 21:59
-Un excellent choix, en tant qu'irlandaise pure souche je ne peux qu'approuver. J'attrape un verre et le penche à 45 degrés en le remplissant. Merci beaucoup pour le pourboire. Si elle savait combien je me fais avec mes petits commerces alternatifs. J'attrape la carte. Tout le monde a une carte de visite aujourd'hui.

Je pose sa bière sur le comptoir, attendant que l'azote descende un peu avant de la remplir à ras bord. J'observe d'un peu plus près sa carte avant de me rendre compte que c'est à peu près la même chose que les autres cartes de visite que j'ai eu l'occasion de voir. Qu'importe, une fois que je lui ai servie sa guiness après avoir discuté de quelques banalités, je m'accoude au comptoir et lui glisse tout innocemment?

-Vous vous estimez chanceuse? Le lapin survolté, c'est aussi une salle de jeu à l'arrière et plusieurs billards. L'arrière salle vient de rouvrir, il y a de quoi s'amuser pour ceux qui veulent autre chose que de l'alcool. Le billard et le poker par exemple. Ils recherchent deux joueuses pour faire une table complète. Je pointe d'un signe de tête une porte à côté du comptoir. Si l'envie vous en prend, je suis censée prendre ma pause dans peu de temps.

Les jeux de hasard, le meilleur moyen d'arrondir les fins de mois. Avec le bar évidemment.
Goule de la Camarilla
Goule de la Camarilla
avatar
Image :
Messages : 13
Genre : Féminin
Age : 59 ans
chaine 1 :
Race : Goule
Existence : 2300
Reputation : 1000
Karma : 0
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : http://eveil-de-cain.forumactif.com/t65-atypical-human#194
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Jeu 15 Nov - 12:13
La mexicaine observe sa comparse expatriée avec une attention. Puis son regard se décale doucement à mesure que la belle voit poindre a l'horizon sa petite Guinness en pression. Les Guinness en bouteille sont parfaitement imbubavable, mais pour une raison qu'elle ne ç'aurait expliquer scientifiquement, elle a une faiblesse pour celles servies derrière un comptoir. Pas sûre qu'il y ait d'explication logique en dehors du placebo.
Elle prend sa première gorgée avant d'être à nouveau interpellée par sa barman. Si son visage se fend d'un léger rictus ironique dès ses premiers mots, elle reprend vite cette expression neutre. Une lueur d'intérêt éclaire ses pupilles.

- Écoutez, je serais parfaitement ravie de vous y retrouver.

Après cette réponse, la demie damnée embarque son verre et converge vers l'arrière-salle. Elle aborde sobrement le groupe qui semble habitué à ses soirées.

- Puis-je faire quelques parties ? La barman prend sa pause et souhaiterai nous rejoindre.

Après un accueil agréable, elle se pause quelques instants à la table et prend une autre gorgée d'ambre brune. La conversation se lance sur des banalités et elle la suit sans trop y participer. Les gens se connaissent les un les autres. Ça parle de famille d'amis, de travail.  Elle se sent tellement étrangère a ces conversations. Alors elle reste distante, large quand il est question d'elle. Elle n'attendant que l'arrivée de la dernière joueuse.

Il y a du véritable argent. Ce détail la fait légèrement tiquer. Elle n'est pas particulièrement adepte de ces jeux, et admet volontiers qu'il y a des chances qu'elle se fasse plumer. Son seul avantage, c'est qu'elle a justes des facilités à deviner le bluff. Ne serait ce que parce qu'elle entend le cœur des adversaire accélérer quand les gens observent leur carte. Parce qu'elle sent les respirations se bloquer un bref instant avant de reprendre. Ses sens l'aiguillent contre les bluffeurs, même si ce n'est jamais un gage de victoire. Surtout pas contre un bon joueur.
Anarch accepté
Anarch accepté
avatar
Image :
Messages : 15
Genre : Masculin
Age : 150 ans
chaine 1 :
Race : Vampire
Existence : 1
Reputation : 1
Karma : 1
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : [url=#]test[/url]
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Jeu 15 Nov - 18:58
J'abandonne assez vite le comptoir pour aller dans l'arrière salle.
Quelques ampoules qui illuminent chichement une salle un peu dans la pénombre, mais où chacun trouve ses intérêts ; je salue d'un signe de tête les joueurs de billard alors que je me pose avec les autres à la tablée de poker. Je bâts les cartes et fait la croupière pour la première partie.

-Je lance. Je mise cinq dollars pour commencer.

Je détaille brièvement du regard les quatre autres ; la blogueuse semble étrangement calme et concentrée. Ses origines du sud un peu trop évidentes pour passer inaperçue à Cleveland, ville cosmopolite mais dénuée de latinos. Quelque part j'imagine que c'est normal, le mur à la frontière, le rio grande, tout cela est difficile à traverser et peu de gens arrivent à se faire une place bien au chaud en partant de rien.
Bonnot tire sur sa clope, petit français moustachu avec de grosses lunettes, professeur à l'université et vampire à ses heures perdues. Mais ça, ça ne se voit guère pour les observateurs non avertis, tant il a des mimiques humaines et consacre son temps à garder son humanité. Il écrase sa cigarette dans un cendrier avant de miser la même chose que moi.
Vinnie n'essaie même pas de faire semblant et à un sourire en constatant qu'il a sans doutes un très bon jeu. Il suit en silence, dans l'espoir de nous plumer avec ce qu'il a, je fais craquer bruyamment mes poings pour dissimuler le petit mouvement de lèvre que j'ai. Le mafieux Italien observe les cartes au centre de la table avec toute la satisfaction des vainqueurs. Il rajuste sa cravate rouge d'un geste expert et invite Dimitri à jouer.
Dimitri ; toujours la même gueule stoïque, ne dit rien, ne regarde rien si ce n'est son jeu, cligne des yeux toutes les cinq secondes, grogne sa prochaine action. Je ne sais même pas s'il est toujours comme ça ou si au contraire, il arrive à interrompre son cerveau le temps de jouer. Pas une émotion ne transparaît sur son village, c'est comme s'il était mort à l'intérieur.
Le pire?
Comparé à Bonnot qui est un vampire, lui a toujours un cœur qui bât et son humanité, ce n'est pas une créature de la nuit.

-A ton tour... Je me rends compte que je n'ai aucunement fait les présentations. Ah oui, je me présente, Dunlaith. Voici Bonnot, Dimitri et Vinnie.
-Bonjour.
-Salut.
-Lut.
Goule de la Camarilla
Goule de la Camarilla
avatar
Image :
Messages : 13
Genre : Féminin
Age : 59 ans
chaine 1 :
Race : Goule
Existence : 2300
Reputation : 1000
Karma : 0
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : http://eveil-de-cain.forumactif.com/t65-atypical-human#194
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Jeu 15 Nov - 21:18
Quand Dunlaith lui adresse la parole, la belle redresse la tête avec un air interdit gravé sur ses traits. Sa concentration se brise un faible instant pour pouvoir lui répondre.


- Cassie

Après un temps de pause où la mexicaine imprime temporairement le nom des joueurs dans son cerveau, elle reprend d'un air neutre.

- J'égalise.

Le premier tour est terminé. Trois cartes du centre sont retournées.

Le cœur de Dimitri a fait une petite pointe avant de se reprendre doucement. Elle le soupçonne clairement d'avoir un bon jeu sans trop pouvoir s'avancer. Pour l'heure, Cassie veut juste observer la suite des évènements avec attention. Prendre le temps de s'approprier les joueurs avant de commencer vraiment la partie. Sauf qu'en direction de l'autre coté de la table, elle n'entend toujours qu'un cœur frapper dans une poitrine. Son ouïe est formelle, quand bien même elle pousse la concentration à se perdre dans l'atmosphère saturée de mouvement constant et d'éclat de voix, il n'y a toujours qu'un battement face à elle.
Ses sourcils se froncent un peu trop vers le petit moustachu et de serveuse. Comme si la belle leur demandait mentalement de justifier ce silence radio anormal. La réponse est si évidente qu'elle la surprend tout de même. Vampire. Brusquement, une chape de plomb vient s'appesantir sur les épaules de la demie damnée. L'ombre d'Adam vient infiltrer les moindres recoins de son crâne et se poser à cette table. Elle offre une œillade nerveuse en direction de la salle principale.

- Vous jouez d'puis longtemps ensemble ?

Elle lance la conversation l'air de rien pour se détourner de cette idée dérangeante. En espérant délicatement qu'un des immortels est le bon goût de ne pas répliquer "quelques siècles".
Une gorgée de Guinness plus tard, elle se referme de nouveau dans le jeu. Au moins, la partie a le mérite de concentrer son esprit sur quelque chose de plus agréable.
Anarch accepté
Anarch accepté
avatar
Image :
Messages : 15
Genre : Masculin
Age : 150 ans
chaine 1 :
Race : Vampire
Existence : 1
Reputation : 1
Karma : 1
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : [url=#]test[/url]
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Dim 18 Nov - 13:08
-Boh, depuis quelques siècles ma jolie. Lance Bonnot.

Quelques ricanement autour de la table, le Russe et le Français, j'ai un sourire, Vinnie est trop concentré par le jeu pour avoir une émotion qui irait dans le sens de la marche. Je m'étire, chacun dévoile ses cartes, je perds ma mise, tout revient à Bonnot qui a un petit rire satisfait.
Je m'étire
Dimitri a une petite inflexion dans son regard, une explosion de sentiments pour l'observateur averti mais rien de trop spectaculaire pour les gens normaux. Vinnie tire une gueule d'enterrement en constatant qu'il s'est fait plumé par le buveur de vin, ça lui apprendra à être trop sûr de lui.

-Qui sert?
-Moi.
Crache l'Italien.

Je regarde Bonnot, il me sourit de toutes ses dents.
Vinnie rajuste encore sa cravate.
Dimitri s'allume une cigarette. J'ai en horreur le feu, comme tout vampire qui se respecte.

-On ne fume pas dans les locaux. Surtout pas du feu.
-Éteint ça vodkaman.
-Oh! Tu t'es pris pour sa majesté la reine d'Angleterre? Va fumer dehors.
-Je reviens.
Grogne le russe.

L'atmosphère se détend d'un coup. Ou du moins, c'est ce que je pensais, Bonnot pose un regard de... Séducteur sur la blogueuse, Cassie. Je fais semblant de rien en levant les yeux au ciel, parfois l'IRA me manque.

-Dit moi, après cette partie je peux t'inviter à prendre un verre ? Bon dieu, Cain et l'Archange Michel m'en soient témoins il vient pas de dire ça quand même?
-Tu pousserais pas le bouchon un peu loin Bonnot?
-Tututu, je suis français, j'étais à Elbe avant de quitter le vieux continent pour arriver ici, je sais encore quand j'en fais trop.


Il y a deux choses qui indiquent qu'un rendez-vous est allé trop loin : la police et un verre d'eau au visage.
Goule de la Camarilla
Goule de la Camarilla
avatar
Image :
Messages : 13
Genre : Féminin
Age : 59 ans
chaine 1 :
Race : Goule
Existence : 2300
Reputation : 1000
Karma : 0
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : http://eveil-de-cain.forumactif.com/t65-atypical-human#194
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Mar 27 Nov - 0:22
Les talent de poker de la mexicaine ne sont pas du a un quelconque don pour rester de marbre face a l'improbable. Alors, si elle s'attendait a attirer l'attention d'un autre immortel, c'était probablement trop pour elle. La panique trouble la surface lisse du lac. Son cœur accélère et le visage du type se superpose parfaitement a la figure d'adam.

Un bref instant, sa détresse est relativement facile à deviner pour n'importe quel observateur sachant lire davantage que les livres. Un mouvement de recul, un haussement de sourcil, un tic sur le coin de ses lèvres et ses mains qui se rigidifient sur son verre.

La belle reprend ses esprits et une lampée de guinesse. Même si ce n'est que quelques secondes, ca lui laisse le temps de réfléchir avant de se lancer dans le délicat exercice de répondre correctement. Comme l'éternité est une malédiction bien trop lourde à porter en mauvaise compagnie, la latina n'était probablement pas des plus loquaces pour la proposition de verre de ce petit français.
Pour sa défense, la dernière fois qu'elle a éconduit une créature de la nuit, elle... Elle l'avait regretté sur le long terme. "long terme"... Et sans son esprit, ce mot avait désormais acquis une dimension certainement bien plus étendue que ce que disait généralement la littérature à ce sujet.

- Ahah. Ecoutez, j'ai bien peur qu'au rythme ou je lampe, cette boisson me tienne la soirée. Mais pourquoi pas.

Ne pas froisser l'égo d'un immortel était un exercice difficile tant la demie damnée voulait seulement s'enfuir loin de cet endroit. Mais au fond, elle se félicita de donner le change efficacement

- Je vais moi même suivre Dimitri et m'en griller une. Je reviens d'ici quelques minutes.

Sourire factice, elle hésite un bref instant, mais embarque son verre.

Il faut qu'elle se casse. Loin d'ici.

Anarch accepté
Anarch accepté
avatar
Image :
Messages : 15
Genre : Masculin
Age : 150 ans
chaine 1 :
Race : Vampire
Existence : 1
Reputation : 1
Karma : 1
chaine 2 :
Points : 0
Fiche : [url=#]test[/url]
Relations : [url=#]test[/url]
Discord : Blabla#6666
avatar
avatar
Mer 28 Nov - 13:36
Bonnot fait la moue, un peu déçu d'entendre une telle réponse venant de la blogueuse. Il hausse les épaules puis retourne au jeu en souhaitant une bonne clope à la demoiselle mais pas au Russe. Je m'apaise un brin alors que je n'ai plus une fraise de cigarette bien en évidence à côté de la table. On ne les attend pas pour jouer et on met leur mise de côté en attendant qu'ils reviennent.
Vinnie et Bonnot essaient trop fort de s'écharper, ils m'oublient moi et mes petits gains, je joue peu, gagne peu et perd peu. De ce fait je suis plus une constante pour eux qu'un réel adversaire à plumer. Vinnie réussit l'exploit de se concentrer au point d'avoir une veine qui apparaît sur le front, occupé à calculer toutes les probabilités.

-Bon tu joues Vinnie? J'ai pas toute l'éternité...
-Si si en fait.
Éclats de rire autour de la table.
-Qu'est-ce qu'elle fout ? Ils en mettent du temps à fumer. Tance le français à l'attention des deux fumeurs. J'hausse les épaules.
-N'en n'aie cure Bonnot, tu as le temps avant de te retrouver une femme aussi charmante qu'Aliénor.
-D'Aquitaine? Demande Vinnie.
-Héhé. Il ment.

Il nous a toujours juré qu'il avait couché avec Aliénor d'Aquitaine, mais je ne le crois pas. Il commencerait à avoir des rides vu l'époque de cette dernière.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il reste au orange le lapin
» Impossible de trouve le reseau nabaztag, le lapin est bleu
» 115 euro le petit lapin ???!!!!
» Mon lapin aurait-il la grippe?
» [En cours] Lapin minuteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'eveil de Cain • Vampire la mascarade :: Zone de RP :: Cleveland :: Quartiers commerciaux-
Sauter vers: